Région de Agrigente

Région de Agrigente

Au cœur des anciennes ruines et des architectures baroques, des plages cristallines et des îles merveilleuses, des eaux limpides et des fonds marins florissants, s’étend la province d’Agrigente, une des plus belles de la Sicile. Lieu idéal où associer la recherche de l’art, de la culture et de l’histoire, à une totale détente sous la chaleur du soleil.
La mer qui effleure la côte est une des mers les plus belles et transparentes qui existent. De longues plages sablonneuses s’alternent avec de profondes et merveilleuses criques, entourées par le typique maquis méditerranéen, qui caractérise une grande partie du territoire sicilien.
L’histoire millénaire qui caractérise Agrigente et la Sicile toute entière a laissé de nombreux et précieux témoignages que vous pourrez admirer en visitant les cités anciennes du chef-lieu et des localités répandues sur le territoire. La présence de l’homme préhistorique sur le territoire de la province de Agrigente est révélée par de nombreux sites archéologiques parmi lesquels se distinguent ceux de Sciacca, Licata Palma di Montechiaro et Sant’Angelo Muxaro. La visite de cette région commence sans doute par la ville de Agrigente et plus en particulier par la Vallée des Temples où l’on compte les restes de 10 temples différents. En 1997 la Vallée des Temples fait partie des sites de l’Unesco et est, sans aucun doute, un des sites les plus visités de la Sicile entière. Toujours à l’intérieur du Parc archéologique de Agrigente, le visiteur trouve le « Giardino della Kolymbetra ». Cette « vasque » de 5ha, creusée par les prisonniers carthaginois après la bataille d’Himère afin de servir de vivier à poissons, s’est transformée avec le temps en un berger particulièrement fertile. Après des années d’abandon, ce jardin de la Kolymbetra, repris et géré par le Fondo Per l’Ambiente Italiano (Fonds italien pour l’environnement) offre aujourd’hui aux visiteurs la possibilité de se promener tranquillement au milieu des oliviers, figuiers, peupliers, saliques, muriers, orangers, citronniers et mandariniers, en suivant les chemins tracés qui traversent le jardin. Pour terminer, nous conseillons de prévoir une visite de la région au mois de janvier et février, lorsque la floraison des amandiers embellit de nouées blanches les près verdoyants et les collines austères.

voyages connexes